Logo ADIRS Ecouter,Parler,Informer Zone Rechercher
Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité 23 Novembre 2017  
   

Comment aborder un problème sexuel avec votre médecin ?

Bien souvent sur le forum les patients se plaignent soit de ne pas réussir à aborder un problème sexuel avec leur médecin soit de ne pas être entendu ou suffisamment écoutés par celui-ci lorsqu’ils abordent un problème sexuel.

Même si nous sommes conscients qu’il restera toujours quelques difficultés quant à la prise en charge des problèmes sexuels cette fiche d’information a pour but de donner aux patients des conseils pour optimiser leur prise en charge.

Oser en parler

Effectivement pour certaines personnes, la difficulté première dans la prise en charge d’un problème sexuel est de réussir à aborder le sujet. Les raisons pour cela sont diverses comme les tabous sociaux, l’éducation, les croyances et religions. De plus la sexualité a une représentation sociale forte car elle se réfère à la masculinité ou à la féminité et donc à une partie de l’identité de chacun.

Toutefois il faut bien comprendre que la sexualité et la santé sexuelle font partie intégrante de la santé, ceci étant déjà confirmé par l’organisation mondiale de la santé lors d’une déclaration il y a plus de 30 ans. D’autre part, les professionnels de santé gèrent depuis toujours des problèmes liés aux organes génitaux et à la reproduction, et ils sont de plus sensibilisés aux problèmes liés à la santé sexuelle. Il est donc tout à fait normal d’exposer un problème sexuel à un professionnel de santé et nous encourageons donc ici tous les patients souffrant de problèmes sexuels à surmonter leurs tabous et leurs angoisses pour débuter une prise en charge.

Il y a plusieurs façons de prendre en charge son problème sexuel que l’on peut résumer ainsi :

  • Soit on évoque celui-ci avec son médecin traitant qui pourra vous traiter ou vous orienter vers un spécialiste s’il considère que ce n’est pas de son domaine de compétence.
  • Soit on consulte un autre médecin généraliste ou spécialiste qui à son tour vous prendra en charge ou vous orientera vers un spécialiste s’il considère que ce n’est pas de son domaine de compétence.
  • Soit on s’adresse directement à un professionnel de la santé sexuelle : sexologue médecin ou non médecin selon vos attentes.

Comment en parler :

Là encore certains patients se plaignent d’avoir l’impression de ne pas se sentir entendus ou écoutés lorsqu’ils abordent les problèmes sexuels. Ceci peut être d’autant plus dommageable que tous les efforts faits par le patient pour parler de son problème sexuel peuvent se trouver anéantis en quelques secondes. Les problèmes sexuels intéressent plus certains professionnels de santé que d’autres mais bien sûr il est aussi de la responsabilité du patient de faire comprendre ses attentes afin d’optimiser sa prise en charge. C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour aborder les problèmes sexuels avec un professionnel de santé :

  • Prendre un rendez-vous avec votre médecin uniquement pour ce problème. En effet, le temps semble manquer de plus en plus en consultation et les problèmes sexuels nécessitent du temps pour être pris en charge. Il est donc plus difficile d’être correctement entendu si l’on aborde un problème sexuel dans les dernières minutes de la consultation…
  • Il faut utiliser un langage précis, trop souvent les patients utilisent des périphrases ou des moyens indirects pour évoquer un problème sexuel. En effet, certains patients diront « qu’ils ont une baisse de forme en ce moment… » «que ça ne va pas avec leur partenaire.. » ; l’imprécision de ces propos peut rendre difficile l’interprétation de la demande par le médecin. Il ne faut donc pas avoir peur d’utiliser des mots comme érection, éjaculation, plaisir, orgasme ou lubrification, plus votre demande sera claire et précise plus elle aura de chance d’être comprise et prise en compte. Il faut aussi de décrire l’importance que vous attachez à prendre ce problème sexuel en charge et les conséquences que celui-ci a sur votre vie de tous les jours, votre qualité de vie ou votre vie de couple. Cela diminuera le risque de s’entendre dire par le médecin par exemple qu’en raison des autres pathologies « ce n’est pas le sujet actuellement » ou que « ce problème est dû à l’âge et que l’on n’y peut rien… ».

Nous espérons que ces quelques conseils pourront vous aider dans vos démarches quant à la prise en charge de vos problèmes sexuels. Il est important de comprendre ici que c’est bien autant le patient que le médecin qui prend en charge le problème, il est donc important d’être actif et partie prenante plutôt qu’attentiste. Nous restons bien entendu à votre écoute via le forum si vous aviez d’autres conseils à apporter et nous pourrions même alors réactualiser cette fiche d’information.

Créé le 17/02/2007
    2006 © ADIRS  -  Mentions légales  -  Ajouter aux favoris  -  Nous contacter