Logo ADIRS Ecouter,Parler,Informer Zone Rechercher
Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité 23 Novembre 2017  
   

IST - Candidose Génitale

Les candidoses sont des infections qui atteignent essentiellement la peau et les muqueuses. Elles sont provoquées par un champignon (ou levure) qui se développe le plus souvent lorsque les défenses immunitaires sont affaiblies.

La candidose génitale touche les organes génitaux. Elle est extrêmement fréquente et banale notamment chez la femme ; dans ce cas, on parle de mycose vaginale. Près de 80 % des femmes présentent au cours de leur vie un épisode de mycose vaginale.

Causes

Le champignon en cause est pratiquement toujours le Candida albicans.

Il s'agit d'un champignon naturellement présent dans le tube digestif et les voies génitales, mais qui prolifère et provoque la maladie quand les fonctions immunitaires d'un individu baissent ou lors de circonstances particulières.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser la multiplication du champignon tels que :

  • l'emploi récent d'antibiotiques ;
  • les changements hormonaux (grossesse, ménopause…) ;
  • les douches vaginales et les produits d'hygiène féminine,
  • les spermicides ;
  • les rapports sexuels sans préservatif (effet du sperme sur le milieu vaginal) ;
  • la suppression du système immunitaire résultant de médicaments (comme les stéroïdes) ou d'une maladie (infection à VIH/SIDA, chimiothérapie) ;
  • un diabète mal contrôlé ;
  • un excès d’humidité, de chaleur, un manque d’hygiène…

Les symptômes cliniques et la présence de lésions typiques suffisent souvent à diagnostiquer les candidoses génitales.

Symptômes

Chez l'homme, la candidose se manifeste par une inflammation du prépuce et du gland s’accompagnant d’une sécrétion crémeuse de coloration blanche. Elle est aussi à l’origine de démangeaisons.

Chez la femme, il s'agit d'une infection de la vulve et du vagin (vulvo-vaginite) avec pertes blanches épaisses, inodores, démangeaisons, irritation s'accompagnant de brûlures locales et de douleurs pendant les rapports sexuels. Ces symptômes sont exacerbés dans les jours qui précèdent les règles.

Prévention

  • Le respect de quelques mesures d’hygiène prévient ou peut permettre d’éviter les récidives :
  • Porter des sous vêtements en coton ;
  • Eviter les vêtements collants, moulants, étriqués ;
  • Ne pas utiliser de savon à pH acide ;
  • Ne pas effectuer plus de deux toilettes intimes par jour et éviter les douches vaginales ou l’emploi de savon ou de produits d’hygiène intime directement dans le vagin ;
  • Bien nettoyer les contraceptifs réutilisables (tels que les diaphragmes, les capes cervicales et les applicateurs de spermicide) après chaque emploi.

Traitements

Les candidoses génitales se soignent à l’aide de médicaments antifongiques.

Le traitement est la plupart du temps local : ovules, comprimés vaginaux, crèmes ou gels. Ces traitements sont efficaces rapidement et ont relativement peu d’effets secondaires.

Cependant, malgré un traitement bien conduit, la candidose a tendance à récidiver chez certaines femmes prédisposées.

Le traitement du partenaire n’est pas systématique si celui ou celle ci ne présente pas de symptômes. Les rapports sexuels sans préservatif sont déconseillés pendant le traitement.

Créé le 3/3/2007
    2006 © ADIRS  -  Mentions légales  -  Ajouter aux favoris  -  Nous contacter