Logo ADIRS Ecouter,Parler,Informer Zone Rechercher
Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité 25 Avril 2018  
   

Question Q1079

Stéphanie - ans : Aux femmes qui ont des orgasmes

Je voudrais savoir à quoi pensent les femmes qui ont des orgasmes pendant l'acte? Se concentrent-elles sur les frottements, les caresses... ou pensent-elles à leurs fantasmes? pour ma part, j'ai beaucoup de mal à rester concentrer pendant l'acte, il m'arrive de penser travail, argent ou d'être distraite par un bruit..

Dr GB

Bonjour Maryline


Nous vous remercions de votre intervention .
Effectivement l'orgasme n'est pas une sensation qu'on peut obtenir sur commande .
Je suis , par ailleurs , entièrement d'accord avec les différents points de votre réponse .
A bientôt !

Dr GB

Bonjour Stéphanie


Vous vous adressez aux "femmes qui ont des orgasmes pendant l'acte". Une personne vous a déjà répondu ( Maryline ). Sa réponse contient plusieurs points justes . Je me permets , en tant que médecin ,d'apporter un autre point de vue ...


Il faudrait , tout d'abord , quelques éléments supplémentaires pour se faire une idée précise vous concernant : votre âge , l'envie que vous avez d'avoir des rapports , le plaisir pendant les rapports , l'entente dans votre couple , vos sentiments vis à vis de votre partenaire ( et réciproquement ) , depuis quand la situation actuelle existe-elle ...


En tout cas , concernant les orgasmes : beaucoup de femmes n'en ont pas pendant les rapports sans que ça soit anormale ( je vous invite à voir les réponses concernant cette question ).
Vous dites avoir du mal à vous concentrer pendant les rapports ; Or la seule concentration nécessaire c'est celle d'avoir du plaisir , de profiter du moment agréable .... Les rapports sexuels ne doivent pas être une des occupations de la journée mais une "fenêtre" pendant laquelle vous vous donnez le droit d'oublier les choses de tous les jours ; vous vous donnez le droit d'avoir du plaisir ...
Discutez avec votre partenaire pour essayer de "changer" les habitudes . Favorisez les moments d'intimité : resto. , ciné , balades , ou chez vous , sans télé , sans enfants ...
Le contexte dans lequel se déroule les rapports est également important : vous devez être au calme , l'"esprit tranquil" , rassurée sur le fait de ne pas être dérangée ( téléphone , enfants ...), de ne pas avoir à "se dépêcher" ...
Pendant les rapports vous pouvez guider votre partenaire : dans les caresses , ce qui vous fait plaisir ... Vous pouvez , si vous le souhaitez , diriger les rapports , choisir le "scénario" ...
Les pensées érotiques pendant l'acte sont trés variables d'une personne à l'autre et chez la même femme d'un jour à l'autre . Certaines femmes se "contentent" de ressentir le plaisir qui monte , de sentir les caresses , le contact et le plaisir de l'autre . D'autres "utilisent" des fantasmes dans lesquels toutes les variantes sont possibles ; danslesquels tout est "organisé" pour vous satisfaire , vous servir .
Ce sont , de toute façon , des idées associées au plaisir . A votre plaisir ...
D'autres femmes laisseront peut être leur avis et leurs impressions sur le site .
Vous pouvez , également , en discuter avec l'un de nos médecins au 0825000010 .
A bientôt !

Maryline

Bonjour Stéphanie,
A vous lire,vous ne semblez pas prendre beaucoup de plaisir dans ces moments-là. Vous subissez les événements plutôt que d'en être actrice et si vous pensez à ce qui vous manque pour remplir le frigo, il y a peu de chance d'atteindre l'orgasme.
En ce qui me concerne,je me laisse envahir par les sensations que je ressens, je me détends et je ne pense à rien d'autre qu'à l'instant présent. Pourtant, même quand toutes les conditions sont réunies, il m'arrive de ne pas avoir d'orgasme. Qu'importe, l'essentiel n'est-il pas d'avoir partagé un bon moment avec l'homme qu'on aime?
Si certaines caresses ne vous procurent pas les sensations que vous espérez, pourquoi ne pas en discuter avec votre partenaire? Il ne faut pas hésiter à lui faire part de vos préférences.
Si vous vous ennuyez pendant l'acte, pourquoi ne pas prendre d'initiatives pour rompre cette monotonie?

témoignage / réflexion ...

Bonjour Stéphanie...




Votre question est très intéressante... Elle nous fait nous interroger sur l'influence du contexte psychologique dans le déroulement de l'acte sexuel...


En effet, la relation sexuelle n'est pas qu'un acte technique, c'est aussi la rencontre intime de deux personnes qui ont chacune leur personnalité, leurs envies, leurs soucis...


Or, est-ce parce que l'on a l'esprit préoccupé que l'on n'arrive pas à jouir... ou est-ce parce que l'on ne jouit pas qu'on a l'esprit ailleurs?...


Je vous avouerais que je suis plutôt partisane de la seconde proposition, même si la première a aussi sa part de vérité...


Je vous propose mon témoignage en guise d'argumentation...








L'absence de plaisir et/ou d'orgasme est une situation frustrante. Je l'ai moi-même connue pendant près d'un an et j'en étais très attristée... Pendant l'acte sexuel, je ne ressentais que quelques "bribes" de plaisir et même lorsque je me concentrais sur les "frottements", je n'arrivais pas à obtenir d'orgasme. Finalement, à force d'échouer dans cette quête (de plaisir), je finissais par me résigner, et je m'ennuyais même un peu pendant l'acte !... Alors, comme vous, il m'arrivait de penser à toute sorte de choses... élément de la vie quotidienne...


En me basant sur cette (mauvaise) expérience, je dirais que c'est bien l'absence de plaisir qui est la porte ouverte aux "idées parasites"... or, la survenue de ces idées ne fait que nous éloigner encore davantage du chemin du plaisir... (cercle vicieux)




Aujourd'hui ma situation est toute autre, puisque j'ai découvert le plaisir et que j'ai appris à l'attiser. Or, cela ne me demande aucun effort de concentration, bien au contraire...


Mes sensations ainsi que mon vécu de l'acte sexuel ont changé...
Je ne ressens plus des "frottements" (terme trop "mécanique"!), mais la douceur d'une caresse sexuelle... Et je ne me laisse plus distraire par quelque élément extérieur que ce soit (bruit, pensée parasite...), parce que je vis maintenant l'acte sexuel comme un moment d'évasion totale, hors du temps et loin des préoccupations du quotidien...
Dans ces instants précieux, le monde autour de "nous" s'efface, et, pour en venir au coeur de votre question, je dédie toutes mes pensées à mon partenaire... et à notre "communion"... Je mets mes sens en éveil et je consacre toute mon attention à nos échanges... Je fais la sourde oreille pour les bruits extérieurs et n'écoute que sa voix et son souffle (et le fond musical éventuellement!), je ferme les yeux pour m'isoler de l'environnement matériel et mieux sentir ses caresses, et les seuls regards que je lance sont à son intention... etc...


Ainsi, j'écoute attentivement ce que nos corps se disent... mais sans pour autant me concentrer sur ceci ou cela de particulier...


Il y a une autre idée à laquelle je tiens beaucoup: c'est que paradoxalement, je n'ai jamais tant de plaisir que quand je cherche à lui en donner...


Le plaisir physique que je ressens tient en partie, je crois, à cet état d'esprit qui consiste à cultiver le désir au fond de moi, et à érotiser mes actes et mes pensées...


Bien sûr, certains facteurs peuvent jouer négativement sur mon plaisir: ce sont plutôt les conflits, les non-dits, les tensions dans le couple... mais pas les futiles préoccupations du quotidien...


Enfin, je dois reconnaitre que certains "progrès" dans la connaissance de mon corps, ainsi que dans la technique de l'acte lui-même, ont beaucoup joué dans ma découverte du plaisir et des orgasmes...




Pour toute ces raisons, je pense que la survenue du plaisir physique chasse d'elle-même toute "pensée parasite"... mais également, qu'une "mise en condition" psychologique s'appuyant sur les sentiments et l'érotisme, peut faire entrer la relation dans le cercle vertueux de l'épanouissement sexuel...








Pour conclure, je dirais volontiers qu'une sexualité heureuse repose sur la conjugaison harmonieuse d'attouchements physiques adéquats et d'un contexte psychologique favorable (notamment le développement de la sensualité et du désir au sein du couple)...
Ainsi vécue, la relation sexuelle devient une friandise à déguster sans retenue... et l'épanouissement (sexuel et amoureux) ainsi obtenu contribue à renforcer la solidité du couple...






Espérant vous avoir intéressée, je vous souhaite de trouver ce que vous cherchez...














Antoine

Il faut d'abord "en avoir envie"..et pour cela que votre partenaire crée le besoin pour cela il y a plein de "trucs" mais le meilleur est de donner du plaisir à "l'autre" non ?Chers lecteurs(trices) êtes-vous d'accord avec moi ?

patricia

Stéphanie,il m'est arrivé aussi de penser à autre chose , de ne plus "etre là" pendant des rapports pourtant intensifs.Cela peut arriver dans un moment difficile de la vie et le fait de ne pas etre rassurée par votre partenaire va faire si que cette situation s'installe entre vous.Mais parler reste toujours la chose principale à faire sans crainte de l'autre.D'ailleur, c'est lui-meme qui devrait s'appercevoir que tu n'es pas "dans le jeu" car avant tout l'amour est une grande complicité!

Vous voulez donner votre opinion ?
cliquez ici pour vous inscrire

    2006 © ADIRS  -  Mentions légales  -  Ajouter aux favoris  -  Nous contacter