Logo ADIRS Ecouter,Parler,Informer Zone Rechercher
Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité 24 Mai 2017  
   

Question Q7986

Loïc - 42 ans : Phimosis et éjaculation précoce

Bonjour,

Je suis marié et j'ai 3 enfants. Je suis éjaculateur précoce depuis le début de ma sexualité. Ma femme m'assure que ça ne lui pose pas de problème. J'en doute, mais de toute façon, moi cela me pose un problème.

De plus, j'ai un phimosis (depuis que je suis petit et qui n'a jamais été traité) et le frein trop court. Je peux décalotter au repos, mais c'est impossible en érection. Ce diagnostic a été posé par un urologue que j'ai vu en consultation. Le diagnostic a été confirmé par un second urologue (deux avis valent mieux qu'un, surtout dans ce domaine!). J'ai une sensation de gêne pendant les rapports, que cela force. Quand je me masturbe, je ne décalotte pas mon pénis car c'est très difficile, (voire impossible ou douloureux), donc je me dis que cela doit perturber mes sensations pendant la pénétration.
Mon urologue a essayé de traiter le phimosis avec un traitement à base de crème, sans succès. De ce fait, les deux urologues que j'ai vus me conseillent la posthectomie.

Enfin, j'ai le gland particulièrement sensible (je ne peux pas le toucher, c'est beaucoup trop sensible), et je me dis que cette grande sensibilité est peut-être aussi une cause de mon éjaculation précoce.

Maintenant que la situation est posée, voici mes questions:
Cela fait 42 ans que je vis avec mon phimosis, donc je peux continuer comme ça, je suis habitué. Ce que je veux avant toute chose, c'est résoudre mon problème d'éjaculation précoce et ensuite le phimosis en "bonus".
Mon problème d'éjaculation précoce peut-il être lié à mon phimosis,au frein trop court, ou à la grand sensibilité de mon gland, ou faut-il chercher uniquement du côté mental/psy?
La posthectomie, outre le fait de traiter mon phimosis, peut-elle résoudre mon problème d'éjaculation précoce. L'opération ne risque-t'elle pas de me rendre encore plus sensible?
Est-ce que cela vaut le coup d'essayer des médicaments à base de sérotonine?

Merci d'avoir pris le temps de me lire. J'ai essayé d'être le plus complet possible pour vous donner une bonne idée de ma situation. J'attends vos réponses avec impatience.
Merci d'avance.

Vous voulez donner votre opinion ?
cliquez ici pour vous inscrire
    2006 © ADIRS  -  Mentions légales  -  Ajouter aux favoris  -  Nous contacter