Logo ADIRS Ecouter,Parler,Informer Zone Rechercher
Association pour le Développement de l'Information et de la Recherche sur la Sexualité 18 Octobre 2018  
   

Témoignage T2

Laura - Plaisir vaginale

Ce texte est issu de la question Q1301

Bonjour Emma... en attendant la réponse du médecin de l'Adirs, je peux t'apporter mon "opinion" sur la question... j'ai qq années de plus que toi et ma "vie sexuelle" a commencé au même âge que toi, dans des conditions comparables... je tiens tout de suite à te rassurer: avec un peu de patience, et de "persévérance" (!), l'orgasme "a fini par venir"... et s'il survient, pour certaines, lors des premiers rapports (surtout si le partenaire est "expérimenté") , d'autres mettront parfois des années avant d'en faire l'expérience... mais cela ne doit pas te décourager, d'autant que tu fais (déjà) preuve de beaucoup de "volonté" et de "curiosité" , ainsi que d'une démarche très positive: renseignement, recherche de plaisir, "essai" de différents rythmes et positions, question sur ce site... tu mets décidément tous les moyens de ton côté, et je suis sûre que tu parviendras rapidement à tes fins! cependant, je voudrais quand même te mettre en garde contre l'excés d'informations et la "technicisation" de la relation sexuelle... il faut aussi savoir se "laisser aller" et se laisser guider par ses sensations "en live"... ton premier orgasme arrivera peut-être "par surprise", sans que tu n'aies rien "orchestré"... d'ailleurs, cela est d'autant plus difficile pour toi à "orchestrer" que, ne l'ayant jamais ressenti "par hasard", tu dois te fier aux témoignages d'autres filles pour favoriser sa survenue, sans savoir si toi, tu fonctionnes de la même façon ou pas... de plus, je crains que cette "obsession" d'atteindre l'orgasme ne finisse par te gâcher ton plaisir; n'oublie pas que, même sans avoir d'orgasme, une relation sexuelle peut être pleinement satisfaisante, et que ce serait dommage de passer à côté de ce plaisir-là, sous prétexte d'en chercher un autre, sois disant "mieux"... Néanmoins, je te comprends: ton orgasme, tu le veux, tu le cherches, tu tournes autour (plaisir, halètements, sensation de chaleur)... et comme c'est frustrant de ne pas accéder à cette exultation finale qu'est l'orgasme! (sois-en sûre, tu "le" reconnaitras!)... mais ne t'inquiète pas, ce n'est qu'une question de temps... et de "technique" peut être ?... mais pas une technique que tu trouveras dans les livres (tu sembles déjà bien informée!), mais une technique que tu trouveras en "écoutant" ton corps et ce que tu ressens lors des différentes phases du rapport sexuel (préliminaires, pénétration), ou encore en essayant de stimuler toi-même les "zones sensibles" (clitoris, entre autres...) lorsque tu es seule ou lors du rapport sexuel avec ton copain (stimulation du clitoris "en complément" de la pénétration, par exemple)... je peux également te suggérer de demander à ton partenaire de prolonger la stimulation du clitoris lors des préliminaires, voire d'améliorer sa "technique" (cunnilungus + caresse et pression de la paroi vaginale avec le doigt) puisque tu ressens déjà du plaisir ainsi... cela sera peut être " TA façon " d'avoir un premier orgasme... avant de découvrir comment "reproduire" ces sensations lors de la pénétration... D'ailleurs, si la survenue du plaisir, lors de la pénétration, est (comme tu l'as dit) une question de rythme et de position, c'est aussi une question de "pression" exercée sur les muscles du périnée et la paroi vaginale... mais, là-encore, je te conseille de te "laisser guider" par tes sensations, plutôt que de sortir ton compas et ton rapporteur à la recherche du "point G" !! Enfin, je suis assez exaspérée par cette notion (obsolète ?) de clivage entre orgasme "vaginal" et "clitoridien"... pour en avoir un peu discuté dans mon entourage, j'ai pu m'appercevoir que je n'étais pas la seule à "échapper" à "la règle" ! mais qui a donc décrété un jour qu'il y avait des femmes vaginales, et d'autres clitoridiennes, au point que nombreuses d'entres nous se trouvent bien embarrassées pour se classer dans l'une ou l'autre de ces catégories, sans renier une partie de nous-même... bref, il ressort de ces discussions "entre filles" que notre plaisir survient par le clitoris ET le vagin, avec, quand même, un rôle prépondérant (voire indispensable?) du clitoris dans la majorité des cas, et aussi, un rôle non négligeable d'autres zones érogènes telles que les seins, l'intérieur des cuisses, la marge anale, le périnée, et tout ce que vous voudrez... bref, si l'orgasme peut survenir par la stimulation du clitoris seul , il semble que la stimulation du vagin par la pénétration conduise à un orgasme plus intense, mais (dans la plupart des cas) à condition d'être accompagnée d'une stimulation concomittante du clitoris (par frottement sur le pubis du partenaire ou par stimulation manuelle)... quand à la position la plus "jouissive", il s'agirait (toujours d'après la même source!) de la position où la fille est sur le garçon, le garçon étant allongé et la fille à 90 ° , mais, évidemment, cela n'est que le résultat d'un "sondage" à très petite échelle! Concernant ces derniéres données, je suppose que le médecin de l'Adirs pourra apporter un complément un peu plus "scientifique" à ces qq suggestions... amicalement...

    2006 © ADIRS  -  Mentions légales  -  Ajouter aux favoris  -  Nous contacter